Mon roman Chouette, une ride ! débarque en République Tchèque.

Posté le 16. août, 2015

My novel “Great, a wrinkle !” is now available in Czech republic !

Ed. Motto

0

Soufflez une réaction

Mon Week-end Surprise à Prague, avec Emoovio, l’agence spécialisée en week-end surprise.

Posté le 23. juil, 2015

Il était une fois, une romancière qui avait écrit un livre s’intitulant “Week-end Surprise” (ed. Calmann-Levy et Le Livre de Poche.) Un jour, son chemin croisa celui d’une jeune et créative agence de voyages nommée Emoovio, au concept follement original, puisque spécialisée en l’organisation de… week-end surprise  ! Que croyez-vous qu’il arriva ? Eh bien Emoovio proposa à la romancière de vivre l’expérience d’un véritable week-end surprise, à la façon d’un “Rendez-vous en terre inconnue” : mystère total sur la destination (en France ou en Europe), qu’elle ne connaitra que le jour du départ. (Le mode d’emploi est ici : Mode d’Emploi. Et il y a même un clip vidéo là : Vidéo clip.)
La romancière adora tellement cette expérience, qu’elle décida de vous la raconter !
Once upon a time, there was a novelist who had written a book called “Week-end Surprise”. One day, her way crossed the way of a young and creative travel agency named Emoovio, who’s original concept was to organise week-end with surprises. What to you think that happened ? Well, Emoovio suggested to the novelist to live a real week-end surprise experience, as the show “Meet you in an unknown ground” : total mystery about the destination (in France or in Europe), that she will discover the day of the departure. (Here are the instructions for use : Instructions for Use. And there is also a video clip there : Video clip.)
The novelist liked so much this experience, that she decided to tell it to you !

Prague0

Un week-end de juin, Corentin Thumerelle, le co-fondateur de l’agence, vint me rencontrer lors d’une signature en salon du livre, pour me remettre officiellement mon invitation.
A week-end in june, Corentin Thumerelle, the co-founder of the agency, came to meet me during a dedication in a book fair, to give me officially my invitation.

Prague1

Ensuite, j’ai du répondre par email à quelques questions sur mes goûts (les pays où je ne souhaitais pas aller), mes envies (j’ai choisi : détente, culture, et belles photos… mais vous pouvez aussi choisir un thème sport, ou aventure, ou gastronomie, etc.), et hop, à eux de jouer !
Une semaine avant le départ, j’ai reçu par la poste une autre enveloppe contenant un récapitulatif de l’expérience, plusieurs petites enveloppes contenant d’autres surprises à ouvrir une fois sur place et… deux indices, pour me faire rêver, fantasmer, chercher la destination.
Then, I had to answer by email to questions about my tastes (the countries that I didn’t wanted to visit), my envies (I choose : relaxation, culture and nice photos… but you can also choose a theme sport, or adventure, or gastronomy, etc.), and here we go !
One week before the departure, I received by post mail another envelope containing a summary of the experience, several small envelopes containing other surprises to be once there opened, and two clues, to make me dream, fantasize, and looking for the destination.

Prague2

Les deux indices étaient : Aznavour, et Metamorphose. Comme je suis curieuse, j’ai cherché, et j’ai trouvé. Metamorphose ? Kafka ! Facile. Aznavour ??… la Bohême ! Tout concordait… je partais à Prague. J’en étais tellement sûre, que j’ai eu l’idée de contacter mon éditeur tchèque, les éditions Motto, et leur ai proposé de les rencontrer, puisqu’un de mes romans sortait bientôt là-bas. Tout en leur expliquant que si j’étais sûre de moi à 99%… il restait 1% de surprise le jour du départ !
The two clues were : Aznavour, and Metamorphosis. Because I’m curious, I search, and I found. Metamorphosis ? Kafka ! Easy. Aznavour ??… The Bohemia ! Everything matched… I was going in Prague. I was so sure of myself, that I had the idea to contact my Czech publisher, Motto editions, and suggested to meet them, because one of my novel soon went out over there. While explaining to them that if I was sure of myself in 99%, there was 1% of surprise the day of the departure !

Et le jour du départ, à l’aéroport… C’est bien Prague !!
And the day of the departure, at the airport… It is Prague !!

Prague3-2

Premiers pas dans cette ville que je découvre en compagnie d’une de mes filles. Je rencontre mes éditrices, qui nous invitent à déjeuner. Une interview (ici, traduite en français), quelques photos, et nous passons un très agréable moment en leur compagnie. Merci à Jana Drapalikova, Miluska Krejkova et Kristina Synec pour votre formidable accueil !
First steps in this city, which I discover with one of my daughters. I meet my publishers, who invite us for lunch. An interview (here, translated in french), a few photos, and we spend a very pleasant moment in their company. Thanks to Jana Drapalikova, Miluska Krejkova and Kristina Synec for your great welcome !

Prague 5bis

J’ouvre une des enveloppes surprise, et je découvre notre hôtel, un charmant quatre étoiles.
I open one of the surprise envelopes, and I discover our hotel, a charming four stars hotel.

Prague4_modifié-1

A nous trois, Prague !
Here we are, Prague !

Prague47

Direction la visite de l’ancien ghetto juif de Prague, le quartier Josefov. Composé de maisons vétustes, de galeries mystérieuses,  de ruelles sombres et de chemins délabrés, il a été détruit pour être reconstruit au début du 20e siècle. Dans ce ghetto, les nazis ont voulu faire un “musée de la race éteinte”, en réunissant ici les objets qu’ils avaient pillés dans d’autres synagogues à travers l’Europe. Une visite particulièrement émouvante, donc.
Direction the visit of the former jewish ghetto of Prague, the district Josefov.  Made up of dilapidated houses, mysterious galleries, dark alleys and ruined paths, it was destroyed to be reconstructed at the beginning of the 20th century. In this ghetto, the nazis wanted to make a “museum of the faded race”, by gathering here the objects which they had plundered in other synagogues through Europe. A particularly moving visit, thus.

Prague7

La synagogue Pinkas a été transformée en mémorial pour les victimes de l’Holocauste originaires de Bohême-Moravie. Les murs sont recouverts de 77 297 noms, dates de naissance et de décès. Au premier étage, des dizaines de dessins exposés, réalisés par des enfants déportés, évoquant leur vie dans le camp de concentration. Tellement poignant que je n’ai pris aucune photo.
The synagogue Pinkas was transformed into a memorial for the victims of the Holocaust native of Bohemia-Moravia. Wall are covererd with 77 297 names, dates of birth and death. On the first floor, dozens of drawings are exposed, realized by deported children, evoking their life in the concentration camp. So much hurting that I couldn’t take any photo.

Prague8

Prague12

La synagogue Vieille-Nouvelle, qui date de 1270, est la plus ancienne synagogue d’Europe, et la seule synagogue médiévale. Selon la légende, c’est dans son grenier (inaccessible au public) que repose le Golem, la créature en argile fabriquée par le Rabbi Loew.
The Old-New synagogue, winch dates 1270, is the oldest synagogue in Europe, and the only medieval one. According to the legend, it’s in its attic (inaccessible to the public) that rests the Golem, the creature in clay made by Rabbi Loew.

La synagogue Maïsel, est aujourd’hui un musée.  On y trouve notamment une statue du Rabbi Loew.
The synagogue Maïsel is today a museum. We find there in particular a statue of Rabbi Loew.

Prague14

Prague15

Je n’ai pas pris de photo du cimetière juif, le plus ancien d’Europe, avec douze couches de sépultures empilées les unes sur les autres, et des stèles dans un désordre inouï. Une atmosphère impressionnante. En revanche, voici la synagogue espagnole, dans un style mauresque d’inspiration arabo-andalouse. Elle est sublime.
I didn’t take pictures of the oldest jewish cemetery in Europe, with twelve coats of piled graves some on the others, and the steles in a incredible disorder. An impressive atmosphere. On the other hand, here is the Spanish synagogue, in a moresque style of Arab-Andalusian inspiration. It is sublime.

Prague10

Prague11

A Prague, les immeubles sont une source constante d’émerveillement. Tous les styles d’architecture s’y mélangent joyeusement : Gothique, Rococo, Cubisme, Renaissance, Art Nouveau, Baroque…
In Prague, the buildings are a constant source of delight. All the styles of architecture mix there cheerfully : Gothic, Rococo, Cubism, Renaissance, Art Nouveau, Baroque…

Prague18

Prague19

Prague20

Prague46

Et puis quelle chaleur !!
And what a heat !!

Prague62

En République Tchèque, ils fonctionnent encore avec les couronnes. Il ne faut pas avoir peur de payer son verre cent couronnes… ça fait quatre euros ! In Czech Republic, they still work with crowns. Don’t be afraid to pay your glass a hundred crowns, that makes only four euros !

Prague40

Pour le soir, je demande conseil à Vladimir, notre charmant réceptionniste. Il nous suggère une taverne médiévale. Bon. Je flaire le piège à touristes, mais après tout, nous sommes des touristes, alors j’accepte. D’autant que le tarif est très sympa : pour une quarantaine d’euros par personne, on a un transfer en voiture aller-retour, cinq plats, boissons à volonté (et pas que des sodas…), et trois heures de spectacle. On a eu raison de se comporter en touristes, parce qu’on a passé un super bon moment dans cette pure ambiance Game of Thrones. (Adresse : Brasserie U Pavouka, 17 rue Celetna, 110 00 Prague 1 – Vieille Ville).
For the evening, I ask advice from Vladimir, our charming desk clerk. He suggests us a medieval inn. Well, I smell the tourist trap, but after all, we are tourists, then I accept. Especially as the price rate is nice : for about forty euros per person, we have a transfer by car and return, five dishes, as many drinks as you can drink (and not only sodas..), and three hours of show. We were right to behave as tourists, because it was a great moment, in this real Game of Thrones atmosphere. (Adress : U Pavouka, 17 Celetna street, 110 00 Prague 1 – Old Town.)

Prague24

Agnes Juillet 2015

Prague57

Le lendemain, nous emmenons tôt le matin mon Week-end Surprise visiter un des joyaux de la ville : le pont Charles. (A partir de 10h, impossible de circuler dessus, il y a trop de monde !)
The next day, we take early in the morning my Week-end Surprise to visit one of the jewels of the city : the bridge Charles. (From 10 a.m., impossible to circulate above, there is too many people.)

Prague26

On entre sur le pont par cette tour, et on passe sous ces blasons.
We enter on the bridge by this tower, and we passe under these blazons.

Prague28

Tout le long du pont, de chaque côté, s’élèvent des statues.
During all the bridge, on each side, rise statues.

Prague31

Souvent très belles…
Often beautiful…

Prague27

…toujours religieuses. Ici, la statue de Saint Jean Népomucène, dont on dit que toucher ses plaques en bronze porte bonheur.  Ce que font tous les gens qui passent devant, comme en témoigne leur lustrage.
… always religious. Here, Saint Jean Nepomucène’s statue, which we say that if you touch its bronze plates, it will carries you happiness. This what make all the people who pass in front, as shown by their lustring.

Prague70

Et tout le long, comme à Montmartre, des dessinateurs, des vendeurs de souvenirs, qui alpaguent les touristes…
And all the lenght, as in Montmartre, portraits painters, sellers of souvenirs, who collar the tourists…

Prague29

Prague30

Au bout du pont, on arrive dans le quartier de Mala Strana, qui mène au château de Prague. Je ne résiste pas : on visitera ce quartier en voiture.
At the end of the bridge, we arrive in the district of Mala Strana, winch leads to the castle of Prague. I don’t resist : we’ll visit this district by car.

Prague36

On va voir le mur de John Lennon, un mur symbolique puisqu’il a commencé à être tagué après sa mort, dans les années 80, par des étudiants pragois avides de paix et de liberté. C’est une véritable ode à la liberté d’expression qui insupportait le pouvoir communiste de l’époque. (Adresse : Velkoprevorske, Mala Strana. En face de l’Ambassade de France, le palais Burquoy.)
We go to see John Lennon’s wall, a symbolic wall because it began to be tagged after his death, in the 80s, by students from Prague who where looking for peace and freedom. It’s a real ode to freedom of expression which irritated the communists in this time. (Adresse : Velkoprevorske, Mala Strana. In front of the French Embassy, the Burquoy Palace.)

Prague35

On visite très (trop !) vite le reste de ce quartier chargé d’histoire. La maison de Beethoven, les chevaliers de l’Ordre de Malte, la maison où le film Amadeus, de Milos Forman, a été tourné, les ambassades abritées presque toutes dans des palais, etc…
We visit very fast (too fast !) the rest of this district steeped in history. The house of Beethoven, the knights of the order of Malta, the house where the Milos Forman’s movie, Amadeus, was shot, embassies sheltered almost all in palaces, etc…

Prague33

La magnifique église Saint Nicolas.
The magnificient Saint Nicolas’ church.

Prague71

Le palais de la plus ancienne famille de Prague.
The palace of the oldest family in Prague.

Prague34

A peine le temps d’apercevoir la tour de Petrin, une sorte de tour Eiffel miniature…
Hardly the time to see the tower of Petrin, a kind of miniature Eiffel tower…

Prague41

… que soudain : SURPRISE EMOOVIO ! Je reçoit un sms, qui m’indique qu’une guide m’attend à mon hôtel, en début d’après-midi, pour une visite de la ville sur le thème de la littérature ! Génial !!!
… that suddenly : EMOOVIO SURPRISE ! I receives a sms, telling me that one guide will wait for me at my hotel, early in the afternoon, for a visit of the city on the theme of literature ! Brilliant !!!

Prague49

Vite, on redescend sur la Vieille Ville, qu’on traverse. On s’arrête juste le temps d’admirer la somptueuse horloge astronomique, construite en 1410.
Hurry, we come down to the Old Town, which we cross. We just stop to admire the luxurious Astronomical Clock, built in 1410.

Prague45

Prague43

Prague44

…et on quitte cette jolie place.
… and we leave this nice place.

Prague48

Le métro comporte simplement trois lignes. C’est suffisant pour circuler dans les quartiers du centre ville.
The subway only have three lines. It’s enough to circulate in the city center.

Prague21

Notre guide, Tereza, parle parfaitement français, et c’est un véritable puit de culture. Noms, dates précises, événements, anecdotes, nous passons trois heures délicieuses à explorer la ville, en la voyant sous un autre jour grâce à ce qu’elle nous apprends. Depuis Libuse, la fondatrice de Prague, jusqu’à la fin du communisme, son récit est passionnant. (Si vous voulez la contacter pour une visite, elle s’appelle Tereza Manhalova : berdasek@yahoo.com)
Our guide, Tereza, speaks perfectly french, and she’s a real well of culture. Names, dates, events, anecdotes, we spend three delicious hours to explore the city, seeing in another way thanks to all the things she teach us. Since Libuse, the founder of Prague, till the end of the communism, her narrative is fascinating. (If you want also contact her for a visit, her name is Tereza Manhalova : berdasek@yahoo.com)

Prague6

Prague55

Elle nous parle de Kafka, bien sûr, mais évoque également Vaclav Havel, Milan Kundera, Max Brod…
Elle nous fait visiter les principaux cafés littéraires de la ville, comme le Café Montmartre, fréquenté par les personnalités les plus illustres de la littérature, où les discussions animées avaient lieu en tchèque, en allemand et en yiddish : Egon Erwin Kisch, Franz Kafka, Gustav Meyrinc, etc…
She tells us about Kafka, but also evokes Vaclav Havel, Milan Kundera, Max Brod…
She shows us the main literary cafés of the city, as the Café Montmartre, there were the most illustrious personalities of litérature, where the discussions took place in czech, in german and in yiddish : Egon Erwin Kisch, Franz Kafka, Gustav Meyrinc, etc…

Cafelit1

Le café littéraire Tynska, un café récent dans lequel ont souvent lieu des lancements de nouveaux livres.
The literary café Tynska, a recent café in which often take place launches of new books.

Cafelitt2

Et le café Slavia, dans lequel trône le tableau “le buveur d’absinthe” (du peintre Victor Oliva), réalisé en 1889.
And the café Slavia, in which trônes the painting “the drinker of absinthe” (by Victor Oliva), realized in 1889.

Prague51

Nous nous quittons ici, et j’offre à Tereza mon Week-end Surprise, pour la remercier.
We leave here, and I offer Tereza my Week-end Surprise, to thank her.

Prague50

Lors de nos explorations, on est tombés sur une petite boutique magique d’antiquités. (Adresse : Bric à Brac, Tynska 627/7)
During our explorations, we fell on a small magic shop of antiques. (Adresse : Bric à Brac, Tynska 627/7)

Prague54

Mais là, il est temps d’aller diner. Pour moi, ce sera un goulash au boeuf avec des knedliky, pour ma fille, des spaetzle faits maison. On les déguste au Café Louvre. (Adresse : Narodni 22, Praha 1)
But now, it’s time to have diner. For me, it will be a beef goulash with knedliky, for my daughter, some home-made spaetzle. We savour it in the Louvre Café. (Adress : Narodni 22, Praha 1)

Prague37

Et nous passons la soirée à écouter des airs de swing dans le meilleur club de jazz de la ville, le Reduta Jazz Club. (Adress : Narodni 116, Praha 1)
And we spend the evening listening airs of swing in the best jazz club of the city, the Reduta Jazz Club. (Adress : Narodni 116, Praha 1)

Prague59

Le lendemain, SURPRISE EMOOVIO ! On passe la matinée au SPA ! Ah oui, j’avais choisi thème un détente, donc on s’est détendues !
The next day, EMOOVIO SURPRISE ! We spend the morning in a SPA ! Oh yes, I choosed a relaxation theme, so we did get relaxed !

Prague52

Baignoire jacuzzi parfumée au sel de mer, sauna finlandais, thé délicat, et j’ai même commandé des massages… le bonheur.
Bathtub jacuzzi perfumed with sea salt, Finnish sauna, delicate tea, et I even commanded massages… the happiness.

Prague53

Retour à Paris dans la soirée (ici, avec Krtecek, la petite taupe, un personnage de dessin animé créé en 1956, qui est rentrée avec nous). Oui, Emoovio fait vraiment des week-end surprise totalement réussis, alors pensez à eux la prochaine fois que vous aurez un cadeau à faire, ou une envie d’ailleurs !
Return in Paris in the evening (here, with Krtecek, the little mole, a cartoon character created in 1956, that came back with us). Yes, the week-end surprise of Emoovio are totally a success, so think about them, next time you’ll have a gift to make, or an envy to go somewhere else.

Prague63

8

Soufflez une réaction

Interview pour l’éditeur tchèque Motto

Posté le 20. juil, 2015

Interview en tchèque pour les éditions Motto… avec la traduction française en dessous.

IntvMotto

2

Soufflez une réaction

Une semaine à Lisbonne et alentours…

Posté le 02. mai, 2015

One week in Lisbon and surroundings…

On dit que la lumière à Lisbonne est particulière. C’est vrai.
I hear that the light in Lisbon is particular. It’s true.

Lisbonne1

JOUR UN – DAY ONE

Se perdre dans Lisbonne, et lui trouver un charme fou. Découvrir les façades des vieux immeubles du quartier de l’Alfama, recouverts de magnifiques azulejos (des carreaux faits de faïence émaillée.) Fouler les pavés de la ville aux sept collines, et marcher sur les traces des Romains, des Maures et des Croisés.
Get lost in Lisbon, and find it a crazy charm. Discover the facades of the old buildings in the Alfama district, covered with magnificent azulejos (tiles made by enameled earthenware). Walk on the pavements of the seven hills city, and follow the tracks of the Romains, the Moors and the Crusaders.

Lisbonne3

Chercher le fameux tramway 28, qui traverse toute la ville pour le prix d’un simple ticket. Découvrir son arrêt, et le tram minuscule, plein à craquer de touristes. Renoncer à le prendre.
Looking for the famous streetcar 28, which crosses all the city for the price of a simple ticket. Discover his stop, and the tourists crammed in a tiny streetcar. Give up taking it.

Lisbonne4

L’idée de génie de la semaine : à la place, prendre un Tuk-Tuk ! Certes, c’est un peu plus cher qu’un tramway, mais on ne le partage avec personne et on a un guide perso qui nous fait visiter les plus beaux endroits de la ville et nous raconte son histoire. On peut s’arrêter pour prendre des photos… à faire absolument !!
Je vous conseille “City Tuk”, demandez Miguel Pereira : il est la gentillesse incarnée et un guide passionnant ! City Tuk : 963 581 125 ou www.citytuk.pt
The idea of genius of the week : instead, take a Tuk-Tuk ! Ok, it’s a little more expensive then a streetcar, but you share it with nobody and you have a personal guide who makes you discover the most beautiful places, and tells you the story of the city. You can also stop to take pictures… it is absolutely to be made !!
I recommend you “City Tuk”, ask for Miguel Pereira : he is very kind and a fascinating guide ! City Tuk : 963 581 125 ou www.citytuk.pt

Lisbonne2

Quelques endroits magnifiques..
A few beautiful places…

Lisbonne 5

Vue depuis un des miradors de la ville.
View from one of the miradors of the city.

Lisbonne6

Cristo Rei (Christ Roi), qui existe également à Rio de Janeiro, au Brésil.
Cristo Rei (Christ King), who exist also in Rio de Janeiro, in Brazil.

Lisbonne7

Praça do Comercio, une des plus belles places d’Europe.
Praça do Comercio, one of the most beautiful squares in Europe.

Lisbonne9

Sé Patriarcal de Lisboa (cathédrale Santa Maria Maior de Lisbonne), la plus ancienne église de la ville.
Cathedrale Santa Maior of Lisbon, the oldest church of Lisbon.

Lisbonne11

Le soir, sur la Praça do Comercio, on peut s’assoir sur les marches, juste au bord du Tage, et regarder le soleil se coucher sur la ville…
In the evening, on Praça do Comercio, you can sit on the stairs, just in front of the Tagus, and watch the sunset lie down on the city…

Lisbonne70

JOUR DEUX – DAY TWO

Avec Miguel Pereira, le super guide de City Turk, direction Sintra, pour une visite cheveux au vent, en mini Moke !
With Miguel Pereira, the great guide of City Turk, direction Sintra, for a visit “hair in the wind”, in a mini Moke !

Lisbonne 13

Mais juste avant ça, passage obligé à la pâtisserie “Pastéis de Belém” (84 rua de Belem), pour goûter les fameux pastéis de nata. Inventés par des nonnes du Mosteros de Jeronimos (Monastère des Hiéronymites), la recette reste inchangée depuis 200 ans. Une recette secrète, que seuls trois cuisiniers au monde possèdent. Devant la pasteleria, une longue queue jusque sur le trottoir. Pas de pitié. Il faut passer devant tout le monde, et entrer directement dans la boutique ! Seuls ceux qui achètent à emporter doivent faire la queue. Ceux qui consomment sur place peuvent passer, il y a plusieurs salles où s’assoir, et demander aussi au serveur des pasteis à emporter, tant qu’à faire !
But just before that, passage obliged by the bakery “Pastéis de Belém” (84 rua de Belem), to taste the famous pasteis of nata. Invented by the nuns of the Monastery of the Hieronymites, the recipe remains unchanged for 200 years. A secret recipe, only three cooks in the world possess it. In front of the pasteleria, there is a long tail on the pavement. No mercy. Pass in front of everybody, and enter directly in the shop ! Only those who buy for take away have to queue up. Those who consume on the spot can pass, there are several rooms where sitting down. And there, you can also ask the waiter to bring you some pasteis in take away !

Lisbonne 15

Lisbonne16

Lisbonne15

Sintra est une petite ville étrange, mystique et féérique, perchée sur une montagne, inscrite au Patrimoine Culturel de l’Humanité par l’Unesco.
Sintra is a strange, mystic and magic little town, perched on a mountain, registered on the Cultural Héritage of Humanity by Unesco.

Lisbonne20

Pour y déjeuner, le bon plan absolu (réserver avant). Restaurant “Incomum by Louis Santos”, rua Alfredo Costa n°22, Sintra.
Le service d’un resto haute de gamme, la qualité de la cuisine et le mélange des saveurs, un décor contemporain, et vous payez seulement 9,50 euros le midi. Dingue.
To have lunch there, the absolute place to be (reserve before) is the restaurant “Incomum by Louis Santos”, rua Alfredo Costa n°22, Sintra.
The service of a high range restaurant, the quality of the cooking and the mixture of flavors, a contemporary design, and you pay only 9,50 euros in noon. Crazy.

Le Palacio e Quinta da Regaleira, au style un peu gothique, est selon moi LA merveille à visiter.
The Palacio e Quinta da Regaleira, in a little bit gothic style, is, according to me, THE marvel to be visited.

Lisbonne17

Mais ce n’est rien à côté de son jardin, où se mêle le romantique et le spirituel, dans une quête mystique gorgée de symboles francs-maçonniques. Des symboles, il y en a partout : ordre des templiers, la Divine Comédie de Dante, les alchimistes, l’enfer et le paradis…  L’apothéose se trouve au fond d’un monumental puit d’initiation, par lequel on accède via un souterrain, pour remonter vers la lumière selon un nombre précis de marches. Sans les explications de mon guide Miguel, je serais passée à côté de ces merveilles.
But it’s nothing next to it’s garden, where get involved the romantic and the spiritual, in a mystic quest full of freemasonics symbols. Symbols, there are everywhere : order of the Knight Templars, Dante’s Divine Comedy, the alchemists, the hell and the paradise… The highlight is at the bottom of a monumental well of initiation, by which you reach via an underground passage, to raise towards the light according to a precise number of steps. Without the explanations of Miguel, my guide, I would have missed all those marvels.

Lisbonne22

Lisbonne23

Le Palacio Nacional da Pena, qui subjugue tout le monde, est, selon moi, moins intéressant. Il a de belles couleurs et une jolie vue, mais il se visite très (trop) rapidement…
The Palacio National da Pena, which subjugates everybody, is, according to me, less interesting. It has beautiful colors and an attractive view, but it visits very (too) quickly.

lisbonne24

Lisbonne23

Un tour par Cabo da Roca, pour finir la journée. C’est le point le plus à l’ouest de tout le continent européen.
A tour by Cabo da Roca, to finish the day. It’s the most westerly point of all the Européen continent.

Lisbonne26

Lisbonne18

Lisbonne19

Retour à Lisbonne, par la route qui longe le littoral.
Back to Lisbon, by the road which follows the coast.

Lisbonne27

JOUR TROIS – DAY THREE

Retourner à Belém (qui signifie Bethléem, en portugais), un quartier excentré de Lisbonne, pour voir le Mosteiro dos Jeronimos (le Monastère des Hiéronymites) dont la richesse sculpturale est grandiose et magnifique. (Conseil : arrivez très tôt. Une heure après l’ouverture, le monastère est pris d’assaut par des dizaines de cars de touristes bruyants.)
Return to Belém (which means Bethlehem, in portuguese), an off-centered district of Lisbon, to see the Mosteiro dos Jeronimos (the Monastery of the Hieronymites), the sculptural wealth of which is grand and gorgeous. (My advise : arrive very early. One hour after the opening, the monastery is assaulted by dozens of noisy tourist’s coaches.)

Lisbonne30

L’église à l’intérieur est également un chef d’oeuvre de l’art manuélin.
The church inside is also a masterpiece of the manuelin’s art.

Lisbonne31

On y trouve les tombeaux de Vasco de Gama, le premier découvreur de la route maritime vers les Indes, et de Luis de Camoes, le plus grand poète du Portugal, auteur des Lusiades (il est comparé à Shakespeare et à Homère.)
You’ll find there the graves of Vasco de Gama, the first discoverer of the sea route towards India, and Luis de Camoes, the greatest poet in Portugal, author of the Lusiades (he’s compared with Shakespeare and with Homère.)

Lisbonne32

Près de là se trouve un autre monument incontournable.
Near there is another major monument.

Lisbonne29

C’est la Torre de Belém (la tour de Belém). S’avançant sur le Tage, elle a été une tour de défense et de contrôle maritime pendant des siècles.
It’s the Torre de Belém (the tower of Belém). Advancing on the Tagus, it was a tower of defense and maritime control during centuries.

Lisbonne33

Dejeuner de sardines fraiches grillées et de bacalhau a bràs chez “Os Jeronimos”, rua Belém 74-78, Lisbonne. Délicieux !
Lunch of grilled fresh sardines and bacalhau a bràs at “Os Jeronimos”, Belém street 74-78, Lisbon. Delicious !

Lisbonne34

Le soir, se perdre dans le quartier du Bairro Alto, le coin des noctambules.
On the evening, get lost in the Bairro Alto district, area of the night birds.

lisbonne46

… et y faire des rencontres étonnantes !
… and making there surprising meetings !

Agnes Lisbonne

JOUR QUATRE – DAY FOUR

A Lisbonne, le métro ressemble à un musée. La plupart des stations ont été décorées d’azulejos par des artistes contemporains. Une pure merveille.
In Lisbon, the subway looks like a museum. Most of the stations were decorated with azulejos by contemporary artists. A pure marvel.

Lisbonne métro 1

Lisbonne metro 2

Un tour au centre commercial Colombo, le plus grand du Portugal (avenida Lusiada, 1500-392 Lisbonne.) Plus de 400 boutiques, des cinémas, des restos, un bowling, etc…
A tour to the shopping mall Colombo, the biggest of the Portugal (avenida Lusiada, 1500-392 Lisbonne.) More then 400 shops, cinemas, restaurants, a bowling, etc…

Lisbonne36

Direction Cascais (prononcez “Cachcaïche”), accessible par une sorte de RER. C’est un joli village avec un petit port de pêche.
Direction Cascais (pronounce “Cachcaïche”), accessible by a kind of RER. It’s a nice village with a small fishing port.

Lisbonne33

Lisbonne71

Lisbonne34

Et remonter la plage en marchant pour atteindre Estoril, une magnifique station balnéaire.
And walking on the beach to Estoril, a magnificent sea resort.

Lisbonne45

Le soir, diner au Time Out “Mercado da Ribeira” (avenida 24 de julho, Cais do Sodré, Lisbonne), une halle pleine de petits stands de grand chefs cuisiniers. Beaucoup de gens adorent le concept, moi j’ai moins aimé. Trop de monde…
In the evening, have diner at Time Out “Mercado da Ribeira” (avenida 24 de julho, Cais do Sodré, Lisbonne), a market full of little stands of famous cooks. A lot of people adores the concept, but me, I didn’t liked that much. Too many people…

Lisbonne43

JOUR CINQ – DAY FIVE

Un car, une heure et demi de route depuis Lisbonne, direction Obidos, une petite cité médiévale fortifiée qui fut régulièrement offerte par les rois portugais à leurs reines, en cadeaux de mariage !
One bus, one hour and half of road since Lisbon, direction Obidos, a small strengthened medieval city, which was regularly offered by portuguese kings to their queens, as a wedding present !

Obidos1

En mars et en avril, s’y déroule le festival du chocolat. (Bien joué !)
In march and april, takes place there the festival of chocolate. (Well done !)

obidos6

Mais Obidos est aussi une “ville littéraire”, où le livre se vend dans des endroits surprenants. Comme par exemple dans une ancienne caserne de pompiers, transformée en librairie et en marché bio…
But Obidos is also a “literary city”, where the books are sold in surprising places. As for example in a former fire station, transformed into a bookshop and an organic market…

Obidos3

Obidos4

…mais aussi dans une église désacralisée, transformée également en librairie.
…but also in a deconsecrated church, transformed as well in a bookshop.

Obidos2

Enfin, Obidos est la ville de la Ginjinha, une savoureuse liqueur de cerise, qui se déguste dans un minuscule gobelet en chocolat.
Finally, Obidos is the city of Ginjinha, a delicious liquor of cherry, which savours in a tiny tumbler in chocolate.

Obidos5

Tiens, et si ce soir on se faisait un ciné ? Un billet pour “Capitao Falcao, le premier super héros portugais au cinéma”, s’il vous plait ! Mon avis ? Un mélange de Oss 117 et de San Ku Kaï. Très drôle, dans le genre 10e degré. Et en plus, il y a un entracte au milieu du film (pour se sauver ?) :-)
Hey, and if this evening we go to the movies ? A ticket for “Captain Falcao, the first super hero portuguese in a movie”, please ! My opinion ? A mixture of Oss 117 and San Ku Kaï. Very funny, in the 10th degree kind. And moreover, there is an interlude in the middle of the movie (to run away ?) :-)

Lisbonne35

JOUR SIX – DAY SIX

L’Oceanarium de Lisbonne (esplanada Dom Carlos 1, 1990-005 Lisbonne) est un endroit magnifique.
The Oceanarium of Lisbon (esplanada Dom Carlos 1, 1990-005 Lisbonne) is a magnificent place.

Lisbonne51

Lisbonne57

Lisbonne52

Lisbonne53

Ca tombe bien, j’adore shooter les animaux.
And I love shooting the animals with my camera.

Lisbonne61

Lisbonne60

Lisbonne59

Lisbonne63_modifié-1

Lisbonne65_modifié-1

Retour en centre ville, dans les embouteillages de tramways !
Return in the city center, in the traffic jams of streetcars !

Lisbonne66

Et diner dans le piano-bar Duetos da Sé (travessa do Almargem 1 B/C, Lisbonne), dans lequel se produit ce soir une chanteuse de fado. Sublime.
And diner in the piano-bar Duetos da Sé (travessa do Almargem 1 B/C, Lisbonne), in which occurs tonight a fado singer. Gorgeous.

Lisbonne67

JOUR SEPT – DAY SEVEN

Evora est une des plus belles villes du Portugal, et la capitale de l’Alentejo. Ca veut dire qu’on s’y rend depuis Lisbonne en 2h de bus.
Evora is one of the nicest city in Portugal, and the capital of Alentejo. That means that you go there since Lisbon in 2 hours of bus.

Evora1

Surnommée “la ville musée” à cause des nombreux monuments qu’elle possède, on peut y visiter aussi bien une lugubre chapelle remplie d’ossements empilés de moines, qu’un site de mégalithes préhistoriques. La très belle plaça do Giraldo, une place à arcades, est le point de départ pour se perdre dans les rues.
Nicknamed “the city museum” because of the many monuments that it possesses, you can visit as well a lugubrious chapel filled with monk’s bones pilled, as a site of prehistoric megaliths. The very nice plaça do Giraldo, a square with arches, is the starting point to get lost in the streets.

Evora 3

Mais à mon avis, le plus beau site à voir, c’est le temple romain de Diane, datant du 2e siècle, extraordinairement bien conservé.
But in my opinion, the most beautiful site to be seen, it’s Diane Roman Temple, dating the 2e century, extraordinarily well kept.

Evora 4

(Piscine-fontaine réservée aux pigeons) (…sinon, je m’y serais bien baignée aussi !)
(Swimming-pool fountain reserved for the pigeons) (…otherwise I would have bathed there also !)

Evora 2

JOUR HUIT – DAY EIGHT

Le Jardim zoologico de Lisboa est un des plus anciens d’Europe, il existe depuis 120 ans. Il comporte 400 espèces d’animaux, parmi lesquelles 57 font partie du programme Européen de reproduction des espèces menacées.
The zoo of Lisbon is one of older of Europe, it exists for 120 years.  It contains 400 species of animals, among which 57 are part of the European program of reproduction of endangered species.

Lisbonne83

(le Paon) – Hey, poulette ! Heey, ma caille, t’es chouette, toi ! Regarde moi ! Regarde moi ! On va se boire un vers ensemble ? T’aime les vers qui frétillent ? Hablas italiano ?
(Moi) – Dégage, tête de schtroumpf.
(le Paon) – Hey, ma colombe ! T’as vu comment j’suis beau ?! Mate moi un peu ce fuselage de rêve !

(the Peacock) – Hey, chicken ! Hey, birdie ! Look at me ! Look at me ! You’re so hot, you give me worm ! A lot of worms ! Hablas italiano ?
(Me) – Get away, you smurf head !
(the Peacock) – Hey, my dove, my love ! Did you saw how beautiful I was ? Look at this fuselage of dream !

Lisbonne80

(Moi) – Ecoute moi bien, face d’Avatar. T’as beau ressembler au moineau de Twitter, ne compte pas sur moi pour te suivre.
(Le paon) – Hey, vas-y, hey ! Oie blanche, va ! Pour qui elle s’est pris, elle ? Poule mouillée !

(Me) – Listen to me, you Avatar’s face. Even if you look like the sparrow on twitter, do not count on me to follow you.
(the Peacock) – Hey, come on, hey ! You coward ! Who did she thinks she was ? Wimp !

Lisbonne94

(Le Crocodile) – AHAHAHA, le vent qu’il s’est pris, celui-là !

(the Crocodile) – AHAHAHA, how this one got shot down !

Lisbonne81

(le Zèbre) – Z’est du zoli ! Quelle éducazion… tu devrais zavoir honte !

(the Zebra) – Look at zis ! What a bad educazion… Zame on you !

Lisbonne86

(le Gorille) – Groumpf !
(Moi) – Oh, il parait qu’il ne faut jamais regarder un gorille dans les yeux… pardon !

(the Gorilla) – Groumpf !
(Me) – Oh, I’ve heard that you should never look at a gorilla right into his eyes… sorry !

Lisbonne87

(le Gorille) – Les vôtres sont si jolis. N’ayez crainte, je n’ai pris nul ombrage, et suis flatté que vous ayez posé vos yeux sur moi.
(Moi) – Mais… vous me souriez ? Je ne rêve pas ? Woa !

(the Gorilla) – Yours are so pretty. Do not worry, I took no shade, and I’m flattered that you posed your eyes on me.
(Me) – But… you smile at me ? I’m not dreaming ? Woa !

Lisbonne97

(le Gorille) – Comment ne pas sourire à une aussi charmante demoiselle ?
(Moi) – Vil flatteur, hahaha…

(the Gorilla) – How is it possible not to smile to such a charming lady ?
(Moi) – You flattering guy, ahaha…

Lisbonne98

(le Gorille) – Toutes.. je les tombe toutes…

(the Gorilla) – All… I make them all fall in love with me…

Lisbonne95

(le jeune Singe) – Mais pourquoi c’est toujours à lui que les filles s’intéressent ? J’en ai marre, moi… C’est pas juste… Il est même pas beau, en plus.

(the young Monkey) – But why are always the girls interested at him ? I’m so fed up… It’s so not fair… Moreover, he’s ugly.

Lisbonne88

(la maman Singe) – Bon, les gosses, quand vous aurez fini de draguer les touristes, y’a la vaisselle qui attend, et elle va pas se faire toute seule !

(the mummy Monkey) – Ok, kids, now stop picking up the tourists, the dishes wait for you, I’m not going to do it !

Lisbonne82

(le Tigre blanc) – Laissez, madame Singe. Je me charge de votre vaisselle.  Allez vous reposer, avec le petit.

(the white Tiger) – Leave it, madam Monkey. I take care of your dishes. Go to have some rest, with your little one.

Lisboa1

(la maman Singe) – Merci, monsieur le tigre blanc. Vous êtes bien aimable. Pour la peine, je vous invite à diner. Vous aimez le ragoût de tiges vertes ?
(le Tigre blanc) – J’en raffole !

(the mummy Monkey) – Thank you so much, mister white Tiger. You are very kind. Let me invite you to dinner. Do you like stew of green stalks ?
(the white Tiger) – I’m fond of it !

Lisboa2

(la maman Singe) – Ah ça, pour faire des bébés, on trouve du monde, mais pour les élever, y’a plus personne. Heureusement qu’il reste encore quelques vrais gentlemen… quel monde, j’vous jure…

(the mummy Monkey) – Ah, to make babies, you find a lot of people, but when it’s time to raise them, there’s nobody left anymore. Fortunately, there are still some real gentlemen.. what a world, I swear…

Lisbonne84

(le Crocodile) – Ho, t’as vu ce qui vient de se passer, là ?
(l’autre Crocodile) – Ouais, le tigre blanc a encore été invité à goûter à sa sublime cuisine. Tu pouvais pas la lui faire, toi, sa vaisselle ? Putain, on habite dans l’eau, quoi !

(the Crocodile ) – Hey, did you saw what just happened, there ?
(the other Crocodile) – Yes, the white Tiger was again invited to taste her wonderful cooking. Couldn’t you make her dishes, for once ? Fuck, we live in the water, remember !

Lisbonne89

(le Paon) – Hey, regardez moi cette petite cocotte toute dodue ! Mais tu sais qu’tu m’plais bien, toi ?

(the Peacock) – Hey, look at this lovely little plump chick ! I like the way you walk, honey !

Lisbonne90

(le Paon) – Hey ! Hey ! M’amzelle ! Hey, mate moi ! Mate moi ! Tu m’files ton 06 ? Allez, j’suis beau, file moi ton 06, quoi !

(the Peacock) – Hey ! Hey ! Baby ! Hey, look at me ! Look at me ! Can you give me your number ? Come on, I’m handsome, give me your number !

Lisbonne91

(le Paon) – Mais qu’est-ce que vous avez toutes avec moi, bordel ?!

(the Peacock) – But what’s wrong with all of you, bitches ?!

Lisbonne96

(la Girafe) – Quel lourd, celui là.

(the Giraffe) – What a pain in the ass.

Lisbonne92

(le Rhinocéros) – Je te t… tiens… tu me tieeens.. par la…
(l’autre Rhinocéros) – Hooo hisse…….

(the Rhinoceros) – I h… hold you… you hold meeee.. by the goateee…
(the other Rhinocéros) – Let’s push push push…

Lisbonne93

(le Rhinocéros) – Dis donc, toi ? Qu’est-ce que tu ne comprends pas dans le concept de “je te tiens, tu me tiens, par la barbichette” ?!
(l’autre Rhinocéros) – C’est qu’on n’a pas de barbichettes, abruti !

(the Rhinoceros) – Come on ! What don’t you understand in the concept of “I hold you, you hold me, by the goatee” ?!
(the other Rhinoceros) – We do not have any goatee, you idiot !

Lisboa3

(le Dauphin) – Mon Poséidon ! Ils savent même pas s’amuser !

(the Dolphin) – For Poseidon sake ! They don’t know how to have fun !

Cette ville va me manquer…
I’m gonna miss this city…

Lisboa4

Je crois que j’ai compris ce que voulais dire ce mot intraduisible dans aucune langue.
Eu tenho a saudade por Lisboa…

I think I understood what meant this untranslatable world in any language.
Eu tenho a saudade por Lisboa…

Lisboa5

12

Soufflez une réaction

Quelques jolies rencontres en salons du livre…

Posté le 14. avr, 2015

Baptiste Beaulieu et Agnès Abécassis
Après l’avoir lu, voila que je rencontre Baptiste Beaulieu, médecin, blogueur et écrivain.
After reading him, I meet Baptiste Beaulieu, doctor, blogger and writer.

Franck Margerin et Agnès Abécassis
Très belle rencontre avec Frank Margerin, star de la BD.
Very agreeable meeting with Frank Margerin, famous comic book artist.

Jean Benguigui et Agnès Abécassis
Femme qui rit… est avec Jean Benguigui !
With Jean Benguigui, a french actor.

Eric Pincas et Agnes Abécassis
Avec le sympathique Eric Pincas, rédacteur en chef de la revue Historia.
With the nice Eric Pincas, editor in chief of the magazine Historia.

0

Soufflez une réaction

Promo printanière…

Posté le 03. mar, 2015

On parle des “Tribulations d’une jeune divorcée” (Le Livre de Poche) dans le magazine Glamour, du mois d’avril 2015…

Glamour 2

On parle de “Week-end Surprise” (Le Livre de Poche) dans le magazine Cosmopolitan du mois d’avril 2015…

Cosmo

Et on parle de “Soirée sushi” (Le Livre de Poche) dans le magazine Marie-France du mois d’avril 2015.

Agnes MF

0

Soufflez une réaction